Notre méthode   d'élevage...             

...au plus près de leur nature 

 

 

A l'écoute de nos poneys

Un poney équillibré est un poney heureux. Seul un poney équilibré apportera satisfaction et sécurité à son cavalier. Les poneys comme les chevaux sont dotés de grandes facultés d'adaptation. Mais l'adaptation a ses limites. Au Haras des Armoises, nous avons choisi dans la mesure du possible de nous adapter aux poneys, à leur fondamentaux de vie. Nous respectons leurs valeurs sociales (vie en communauté), leurs besoins alimentaires (beaucoup de fibres à volonté). En contre partie, ils nous donnent le meilleur d'eux-mêmes. Alors nous avons réussi notre mission: produire de bons poneys!

 

Armoises Lucky Spring et ses juments (mai 2012)

Le haras des Armoises exploite un système d'élevage permettant d'élever et de socialiser les poneys entre eux. Les étalons (destinés entre autre à la reproduction), les hongres (futures montures pour les enfants) et les juments d'élevage (débourrées à l'attelage et à la monte) gardent un rôle social au sein du troupeau ce qui leur assure un bon mental.

Nous appliquons le système du "troupeau d'étalons célibataires" qui évite aux petits mâles un isolement préjudiciable à leur équilibre. les étalons peuvent ainsi rôder leurs comportements par des jeux qui leurs sont propres, évacuer l'ardeur qui bouillonne en eux et grandir harmonieusement. Notre hongre Summerboy veille actuellement à ce que tout se passe pour le mieux!

les petits étalons sont régulièrement menés en main, sortis sur la route, en van et en concours. Ils peuvent recevoir sans faire aucune manière, tous les soins nécessaires (toilettage, parages, vermifuge et vaccins).

Parce qu'un étalon reste avant tout un cheval (un poney) au même titre qu'une jument ! Parce qu'il est dommage de castrer un mâle simplement parce qu'il "fait la loi à la maison" ! Parce qu'un étalon difficile ne sera pas un hongre facile s'il a été mal élevé ! Pour toutes ces raisons qui n'en font qu'une, nous sommes aussi soucieux de l'éducation de nos petits mâles que nous le sommes de nos juments.

 

   Attendez un peu que je vous attrape, petits garnements ! (avril 2010)

 

           

Jeux de garçons !                                                                                    Copains comme pas deux... Pour combien de temps encore ?

                                                                                                                 ... C'était au printemps 2010

 

           

Toujours ensemble deux ans plus tard                                                    Toujours copains... En janvier 2012

 

La suite d'une incroyable amitié... décembre 2013

 

Ensemble en prairie ou au paddock et voisins de boxe à l'écurie.
Leurs boxes sont en face et à côté de ceux de "leurs juments" et de "leurs poulains",  dans la même écurie. Ils se voient, vivent "ensemble" en toute quiétude. Le mythe de l'étalon solitaire est bien loin!
Nous espérons les faire travailler avec les juments sans que celà ne pose aucun problème. Une utopie? L'avenir nous le dira. Nous misons sur une solide éducation...

 

Décembre 2010

Hiver 2010. Ils regardent travailler les juments dans la piste. Ils ont encore à grandir, les petits étalons... Les juments, ils y ont "gouté" avant le sevrage. Ils ont appris "ce que c'était.... Maman mais aussi les Copines de Maman encore plus intéressantes. Ils se souviendront que si Madame ne veut pas... il ne faut pas insister mais attendre le bon moment! Ce bon moment, ils auront peut-être le loisir de le trouver dans un ou deux printemps. Ils doivent attendre et ils le savent...

Pour le moment, ils ont énormément de choses à apprendre , à observer, à roder, à essayer... . Avec les humains, ils se comportent comme n'importe quel poney du haras. Ils sont parfois menés en longe par des enfants  (sous surveillance). Ils acceptent avec bonne humeur tous les soins (de maréchalierie, de dentisterie, les vaccins et les vermifuges). Ce ne sont pas des poneys génétiquement programmés à être ainsi mais des poneys bien élevés tout simplement! C'est ainsi que nous essayons de les élever sans s'éloigner trop loin de leurs besoins fondamentaux de sociabilité. Ils ont grandi au sein du cheptel et demeurent au sein de l'écurie avec toutes les précautions élémentaires pour le non accès aux juments "interdites". Ils ont ainsi appris à être sages et patients.

C'est ainsi que grandissent les petits étalons en liberté, ensembles, en copains, en frères d'infortune ou en cavale, repoussés, remis à leur place, initiés en quelque sorte au seins des petites formations d'étalons célibataires.

Pour celà, il ne faut pas que le sevrage ait eu lieu trop tot. il faut aussi qu'ils aient eu à se "frotter" à un cheval mâle adulte, à des juments autres que leur mère.

Deux années plus tard: avril 2012. Lucky et Saphir sont toujours voisins de box.ils vont à tour de rôle en prairie ou au paddock. Lucky n'est plus célibataire. Il a rejoint ses juments.

 

Lucky et Lilly (mai 2012)

 

L'homme propose... Le cheval (le poney) dispose! la nature dispose de plus d'exceptions que de lois... Notre "jeune fou" de Lucky devra sans doute apprendre à ... attendre! Pour sa sécurité, il termine sa saison de monte en main (ce qu'il fait très bien!). Après les saillies, il retourne avec son copain Saphir en prairie. Nous avions programmé autre chose... Mais le calme et la sérénité subsistent ainsi et c'est ce que nous souhaitions! Il aura tout de même goûté à de bons moments de liberté avec Lilly et Mélody! Ces dernières coulent des heures paisibles avec leurs pouliches (les deux filles de Lucky) et les autres poulinières de l'élevage et leurs poulains. Lucky et Saphir quant à eux se sont retrouvés comme avant copains, amis de longue date.

 

Le chemin à parcourir, c'est notre mission:

Education,

Amour, Travail, Patience

 

 

Equilibre, harmonie, plaisir , complicité... Des moments de détente!

 

"Merci de vous êtes attardés à regarder ces quelques pages de notre vie. Vous l'aurez sans doute remarqué tout au long des pages de ce site: Les poneys et moi, c'est un grande histoire de coeur ! La réussite, ce n'est pas les médailles et les premiers prix mais la relation réciproque de confiance établie avec le temps entre eux et moi !

L'essentiel, ce n'est pas le but mais le chemin pour y arriver en sachant que peut-être, on n'y arrivera jamais! Mais qu'importe... La route est semée de tant d'instants merveilleux, de souffrance aussi bien-sûr mais elle en vaut la peine."

Sylvie Prévost

 

    

   14 avril 2010 (Loni a un an ce jour-là)                                           19 avril 2011 (Loni a 2 ans et 5 jours et c'est mon anniversaire)

 

Lonicera (dite Loni) et moi... Une grande histoire!

                                             

Notre fil conducteur, notre devise:

"Le meilleur moyen de maîtriser la nature...

c'est de lui obéir"

 

Cette nature qu'aucun cheval ne nous livrera jamais !

A nous de nous en rapprocher...

...au plus près de leur nature,

nous devons nous en contenter,

Mais c'est déjà tellement !

En toute humilité, sachons prendre ce que le cheval (le poney) nous accorde.

 

Armoises Saphir (7 mois)

 

 

Pour connaître les poneys des Armoises:

Nos étalons

*  Nos poulinières